mercredi 29 juin 2016

L'envers du décor #1 : L'organisation avant publication

Pour la première fois ce mois-ci, j'ai décidé de participer à L'envers du décor, un RDV proposé par Virginie, du blog Sur un petit nuage. Le principe est simple : à travers un article thématique, il s'agit de faire découvrir aux lecteurs du blog la façon dont on alimente notre petit bout d'internet personnel. Vous pouvez vous inscrire grâce au premier lien où tout est bien expliqué.


Chronologie

Avant même de commencer à m'organiser pour le blog, il faut d'abord que je lise. Ben oui, quand on tient un blog de littérature, il faut bien avoir un peu de matière.
Le truc, c'est que parfois, il y a des moments où même si j'adore lire, je ne peux pas lire autant que je le voudrais. Et publier un article juste pour faire du remplissage, très peu pour moi.
C'est pour ça que j'ai un paquet d'articles en avance, d'anciennes lectures que je n'ai pas encore publiées.  
Bon, c'est aussi parce que je suis une procrastinatrice invétérée !
Du coup, non seulement je lis mais je dois aussi prendre des notes à chaque fin de lecture, étant donné que ma chronique verra probablement le jour bien plus tard. C'est là que mon carnet fétiche apparaît.
Avec mon stylo fétiche !


Organisation des articles

Si je ne suis pas foncièrement carrée-carrée par rapport à l'organisation et à mon rythme de publication, j'ai tout de même intégré au fil du temps quelques rendez-vous. Le bien connu C'est lundi, que lisez-vous ? chaque lundi, le Lazy Sunday qui tease ma lecture en cours chaque dimanche sont mes deux RDV hebdomadaires.

mardi 28 juin 2016

Chronique : À moi seul bien des personnages


À moi seul bien des personnages de John Irving

Points, 2014, 590 p.

Contemporaine


Adolescent, Bill est troublé par ses béguins contre nature pour son beau-père, ses camarades de classe, et pour des femmes adultes aux petits seins juvéniles… Plus tard, il assumera son statut de suspect sexuel, et sa vie entière sera marquée par des amours inassouvies pour les hommes, les femmes et ceux ou celles qu’on appellera bientôt transgenres.

Dans ce roman drôle et touchant, jubilatoire et tragique, John Irving nous parle du désir, de la dissimulation et des affres d’une identité sexuelle « différente ». Du théâtre amateur de son enfance jusqu’au bar hot où se joue la révélation finale, en passant par la bibliothèque où la sculpturale Miss Frost l’initie — tout d’abord — à la littérature, le narrateur s’efforce de trouver un sens à sa vie sans rien nous cacher de ses frasques, de ses doutes et de son engagement pour la tolérance, pour la liberté de toutes les altérités.


Bon. On est d'accord, ça ne vaut pas Le Monde selon Garp. Mais on va retrouver dans ce roman une similitude appréciable : des personnages bien campés qui réservent leur lot de surprises, de failles et de secrets. Des personnages cohérents, vivants. Humains.
Dans ce roman, une nouvelle fois, on  va rencontrer une famille quelque peu atypique, et son histoire pleine de non-dits va peser parfois lourdement sur le narrateur.

lundi 27 juin 2016

C'est lundi, que lisez-vous ? #21

Comme chacun sait, je pense, on retrouve tous les liens chez Galleane qui a repris ce RDV d'un blog anglophone.



On répond comme chaque Lundi à trois petites questions :

1. Qu'ai-je lu la semaine passée ?


Smog of Germania de Marianne Stern, du steampunk avec des complots et des personnages très charismatiques (malgré une héroïne un poil agaçante par moments) .J'ai vraiment beaucoup aimé, et pour une fois, l'épilogue ne m'a pas fait lever les yeux au ciel (je déteste les épilogues en général).
Un partenariat NetGalley, Les grandes jambes de Sophie Adriansen. J'étais super contente de le lire, mais finalement, ça ne l'a pas vraiment fait pour moi. Ma chronique est là.
Zodiaque tome 1 : Méfiez-vous du 13è signe que j'ai lu en LC avec ValPumpkins. C'est une dystopie, dans un monde qui a beaucoup changé. L'héroïne est pas trop quiche, ni super badass, et malgré quelques petits trucs que j'ai trouvés un poil faciles, je suis super curieuse de savoir la suite.


2. Que suis-je en train de lire en ce moment ?

Rien, j'ai tout juste fini Zodiaque, et je n'ai pas encore choisi de nouvelle lecture.



3. Que vais-je lire ensuite ?

En plus de ma PAL "classique", j'ai 3 partenariats NetGalley qui sont arrivés. Je pense commencer avec le nouveau sorti de La Bête Noire, Les adeptes d'Ingar Johnstrud, qui est une collection que j'aime beaucoup-beaucoup malgré la déception de Maestra.



Et vous, que lisez-vous ?

dimanche 26 juin 2016

Lazy Sunday #22 avec Zodiaque 1 : Méfiez-vous du treizième signe

Je ne sais pas vous, mais moi, le dimanche, j'ai souvent un peu la flemme d'écrire une jolie chronique. Ou même une moche. J'ai donc totalement plagié le "Tous à la barre" de Cristy pour faire une chronique du dimanche. Ouais.
La mienne s'appellera Lazy Sunday (j'ai hésité avec "Dimanche de feignasse", mais ça faisait moins cosy et plus loque humaine, donc je me suis rabattue sur la version anglophone du machin). Il s'agira donc de vous présenter rapidement ma lecture en cours (ou celle que je viens de finir), et de vous teaser en vous mettant quelques phrases tirées d'une page au hasard.
Mon état de fatigue en ce moment-même




Zodiaque 1 : Méfiez-vous du treizième signe de Romina Russell
Michel Lafon, 2015, 468 p.
Science-fiction, Jeunesse, Dystopie
Parce que je l'ai reçu grâce au swap dystopie que j'ai fait avec BettieRose. Et le e dans les lectures annoncées chez le Brocoli de Merlin ? Ce même livre. C'était un signe, on est donc parties pour une lecture commune, sauf que trop de fatigue de ma part les amis, donc je suis en retard (il me reste 50 pages, ça va !).
On est dans très longtemps, dans un monde où les humains sont éparpillés à travers un système solaire en fonction de différentes constellations, chacune étant un thème du zodiaque. Il y a donc 12 "maisons". Une jeune demoiselle de 16-17 ans, Rhoma, qui vient du Cancer, voit des présages pas super ragoûtants concernant son monde en consultant les astres. Sauf que personne ne veut la croire. Jusqu'à ce que certaines prédictions se réalisent, elles n'y croit pas vraiment elle-même. Elle va donc faire des recherches et essayer de prévenir les autres maisons afin qu'elles se préparent au pire.
"Je tends la main pour la saluer, mais elle ne daigne toujours pas lever le nez de son Perfectionneur. Très organisés, appliqués et maniaques par nature, les Vierge se baladent toujours avec cet appareil semblable à un livre et ne s'en séparent que rarement. Il contient tout ce qui peut leur servir au quotidien : emploi du temps, notes, photos, pense-bêtes ; si besoin, il y a même un lecteur pour analyser des échantillons de terre, de graines, d'engrais et autres." p.241

samedi 25 juin 2016

Chroniques : Les grandes jambes

Lu en partenariat avec NetGalley

Les grandes jambes de Sophie Adriansen

Éditions Slalom, 2016, 125 p.

Jeunesse



Marion, collégienne en pleine croissance, est obsédée par la longueur de ses jambes qui n’en finissent pas de s’allonger, rendant la recherche d’un jean qui lui aille bien extrêmement délicate. A l’âge des complexes, des premiers émois amoureux et de la construction de l’image de soi, être hors cadre se révèle parfois difficile, voire douloureux. Comment attirer les regards de Grégory, dont elle est amoureuse, avec un pantalon qui lui découvre les chevilles ?

Mais alors que le collège part en voyage scolaire à Amsterdam, Marion profite de cette occasion pour élargir son horizon. Elle approfondit sa passion pour l’art, notamment en découvrant in situ le célèbre tableau La Ronde de nuit, et met en perspective ces contrariétés d’adolescente née après l’an 2000 en visitant la maison d’Anne Frank.


La première chose à savoir, c'est que c'est vraiment vraiment jeunesse, du middle-grade maximum, et encore pour les jeunes ados qui n'ont pas trop l'habitude de lire : c'est très court, et le style est relativement simple. 
Personnellement, je l'ai lu en une heure à peu de choses près, ça a donc été une lecture très rapide dont je ressors malheureusement mitigée.

vendredi 24 juin 2016

Chronique : La trilogie des gemmes 1 - Rouge Rubis


La trilogie des gemmes 1 - Rouge Rubis de Kerstin Gier 

France Loisirs, 2015, 348 p.

Fantastique, Jeunesse




Elle est le Rubis, la douzième, l'ultime voyageuse. Avec elle, le Cercle est refermé, le secret est révélé. Un secret qui remonte à la nuit des temps.
Gwendolyn est une lycéenne comme les autres. Bon, d'accord, elle voit des fantômes dans les couloirs de son lycée, mais d'abord elle n'en voit qu'un, et puis personne n'est parfait. Pour le reste, c'est le grand ordinaire, avec des profs barbants, une mère exigeante, des frères et sœurs casse-pieds..
Mais lorsqu'elle se retrouve soudain projetée au début du siècle dernier, Gwendolyn panique. Ça ne dure pas très longtemps, mais quand même! Elle qui se croyait banale s'avère être marquée du sceau des veilleurs du temps. De ceux qui voyagent à travers les âges pour accomplir de mystérieuses missions.
De quoi sortir du train-train quotidien..


J'avais peur de m'ennuyer et de trouver l'histoire un peu niaise. J'ai été agréablement surprise.
Pendant une première (longue) partie, on suit Gwen, notre héroïne dans sa vie d'adolescente banale alors que sa cousine est promise à brillant destin et y est préparée depuis sa plus tendre enfance. Gwen n'en est pas jalouse, loin de là. Vivre sa vie d'adolescente lui prend bien assez de temps comme ça.

mercredi 22 juin 2016

Tag PKJ : Bilan des 6 mois

J'aime bien les défis / tags PKJ (même si j'oublie toujours de les faire). Et là, c'est un tag / bilan de milieu d'année. Parfait, donc !


1) Avez-vous eu un coup de cœur ?


Miriam Black 1 : Blackbird de Chuck Wendig, La Passe-Miroir 1 : Les fiancés de l'hiver de Christelle Dabos, Serre-moi fort  de Claire Favan et La vie selon Ove de Fredrick Backman.
4 coups de cœur en 6 mois, c'est plutôt une bonne moyenne

2) Avez-vous lu un roman Pocket Jeunesse ?


 Une braise sous la cendre de Sabaa Tahir. Mais j'en ai au moins deux autres à lire rapidement !


mardi 21 juin 2016

Le classique du mois : Le merveilleux voyage de Nils Holgersson à travers la Suède

Lu en partenariat avec NetGalley

Le merveilleux voyage de Nils Horgersson à travers la Suède de Selma Lagerlöf (1906)

Le Livre de Poche, 1991, 640 p.

Jeunesse, Aventure



 

Complètement par hasard, je dois l'avouer. Je l'ai vu sur NetGalley, j'ai aimé le titre qui me disait vaguement quelque chose et je l'ai demandé. Faut dire que je suis une amoureuse des pays où il fait froid (ça doit être parce que j'habite dans un coin où il fait chaud) (d'ailleurs, présentement, je sue, les amis). Bref, je n'avais jamais lu ce classique et ça me tentait bien.

Pour avoir voulu se jouer d’un tomte, sorte de lutin du folklore suédois, le jeune Nils devient pareil à sa victime, c’est-à-dire à peine plus haut que la main.
Voulant retenir son jars blanc, tenté par l’appel des oiseaux migrateurs, Nils oublie sa taille minuscule, et le voici emporté dans les airs.
S’ensuivent un voyage à travers la Laponie et la Suède, en compagnie des oies sauvages, et une série d’aventures mi-merveilleuses mi-réelles.
 
Déjà, je tiens à prévenir le lecteur qu'il faut faire attention à la version qu'on prend. Parce que les petits suédois ont eu droit à un sacré pavé, mine de rien. Et pendant longtemps, en France, on a eu seulement une version abrégée. Bref, vous allez rater quelques trucs si votre bouquin ne fait qu'une centaine de pages.

lundi 20 juin 2016

C'est lundi, que lisez-vous #20

Comme chacun sait, je pense, on retrouve tous les liens chez Galleane qui a repris ce RDV d'un blog anglophone.



On répond comme chaque Lundi à trois petites questions :

1. Qu'ai-je lu la semaine passée ?



.Le merveilleux voyage de Nils Holgersson à travers la Suède de Selma Lagerlöf, un roman classique jeunesse plutôt sympathique qui fait vraiment voyager pour le coup. La chronique viendra dans la semaine pour "Le classique du mois".
Le cœur entre les pages de Shelly King, que j'avais pas mal vu passer cet hiver, il me semble. J'ai beaucoup aimé, je l'ai d'ailleurs déjà chroniqué (oui, j'essaie de moins procrastiner pour les partenariats).

2. Que suis-je en train de lire en ce moment ?


Smog of Germania de Marianne Stern, du steampunk avec des complots et des personnages très charismatiques (malgré une héroïne un poil agaçante par moments). J'en suis aux 2/3, donc ça devrait être fini ce soir ou demain. En tout cas j'aime beaucoup pour le moment.



3. Que vais-je lire ensuite ?


Un autre partenariat NetGalley, Les grandes jambes de Sophie Adriansen, de la jeunesse contemporaine, qui devrait parler de complexes & co.
J'ai aussi quelques comics qui m'attendent, et une PAL bien fournie, donc à voir :)

Et vous, que lisez-vous ?

dimanche 19 juin 2016

Lazy Sunday #21 avec Smog of Germania

Je ne sais pas vous, mais moi, le dimanche, j'ai souvent un peu la flemme d'écrire une jolie chronique. Ou même une moche. J'ai donc totalement plagié le "Tous à la barre" de Cristy pour faire une chronique du dimanche. Ouais.
La mienne s'appellera Lazy Sunday (j'ai hésité avec "Dimanche de feignasse", mais ça faisait moins cosy et plus loque humaine, donc je me suis rabattue sur la version anglophone du machin). Il s'agira donc de vous présenter rapidement ma lecture en cours (ou celle que je viens de finir), et de vous teaser en vous mettant quelques phrases tirées d'une page au hasard.
Le meilleur moment de la journée \o/

Smog of Germania de Marianne Stern
Editions du Chat Noir, coll. Black Steam, 2015, 343 p.
Steampunk, Fantasy
Parce que j'aime les éditions du Chat Noir, que je n'avais pas lu de steampunk depuis un bail, que la couverture est magnifique, ce que je savais du résumé plutôt intriguant, que les avis sont très bons et que ça répond à ma résolution perso de lire plus d'auteurs francophones. Plein de bonnes raisons, donc !
De Viktoria, fille du Kaiser qui manque de peu de se faire assassiner. On va donc la suivre à travers Germania, la capitale du Reich, entre le smog à terre et les zeppelins aux cieux. Il va y avoir du complot, des automates et des héros ultra-charismatiques.
"Une légère secousse s'empara soudain de la cabine, puis quelques vibrations qui finirent par s'atténuer. Viktoria gagna la baie vitrée et réalisa que le zeppelin avait quitté le quai ; celui-ci rapetissait au fur et à mesure que le navire prenait de l'altitude. Elle devinait les soldats impériaux munis de lanternes, certains avec le nez en l'air, les yeux braqués sur le Jungfrau, d'autres agglutinés sur les six cadavres qui jonchaient les pavés." p.125

samedi 18 juin 2016

Swap Dystopie avec BettieRose Books

Hello les gens,
Pour mon dernier swap (le Terry Pratchett où j'avais été bien gâtée) j'avais tellement fait traîner que j'en avais oublié de poster un article. Du coup, je fais vite ce matin un article pour vous présenter ce que j'ai reçu hier pour le swap dystopie réalisé avec BettieRose Books (son article est ici !).

Bref, une fois de plus, j'ai été gâtée et elle a su toucher juste (en plus de rajouter quelques titres à ma PàL).
A quoi ça ressemble quand on ouvre !

Tous les paquets étalés avec zéro soin parce que je suis une vieille impatiente. J'aime beaucoup l'effet "Noël"

Et l'intégrale des paquets déballés
Les goodies : marque-pages, carnet, coloriages, pinceaux de voyage, pot à crayons, badge et bague
Il manque le thé et les fleurs à thé + les biscuits vegan, mais c'est parce que j'ai testé ce matin !
(Il manque aussi la couverture / plaid panda, mais ma seule photo est avec mon enfant dedans, donc pas de photo)


Les livres \o/

Les 3 me tentaient bien, et il semblerait que Zodiaque ait été un coup de cœur pour BettieRose, donc j'ai hâte de me lancer !

En bref, vous pouvez le voir, j'ai été supra gâtée ! Merci encore, des bisous !!!