mardi 16 mai 2017

Chronique : Elle s'appelait Sarah

Elle s'appelait Sarah de Tatiana du Rosnay

livre audio : Audiolib, 2001, 3h30

poche : Le Livre de Poche, 2014, 402 p.

traduit par Agnès Michaux

Historique

Paris 2002. Julia Jarmond, journaliste américaine, est chargée de couvrir la commémoration du Vél d'Hiv. Découvrant avec horreur le calvaire de ces familles juives qui furent déportées à Auschwitz, elle s'attache en particulier au destin de Sarah et mène l'enquête jusqu'au bout, au péril de ce qu'elle a de plus cher.

Paris 16 juillet 1942. A l'aube la police française fait irruption dans un appartement du Marais. Paniqué, le petit Michel se cache dans un placard. Pour le protéger, sa grande soeur l'enferme et emporte la clef, en lui promettant de revenir. Mais elle fait partie des quatre mille enfants raflés ce jour-là...

Je m'attendais à être extrêmement émue par ce livre. Mais que ce soit dû au support audio (je "lis" en voiture, j'ai donc besoin d'un minimum de concentration), ou au fait que ce n'était pas le bon moment pour moi, il n'a pas tout à fait eu l'effet escompté.
Nous allons dans ce récit alterner entre deux voix, passé et présent, enfant et mère. Deux personnes différentes, vivant des choses très différentes, mais dans un même lieu. Je suis très sensible à
l'importance des lieux. C'est peut-être bassement matérialiste, mais je ne peux pas imaginer mon grand-père sans le voir casser la croûte dans sa cuisine (l'importance du sandwich de 10h du matin après avoir jardiné, vous vous rendez pas compte), par exemple. J'ai toujours un élan de nostalgie quand je passe devant un endroit où j'ai vécu. Bref, je suis une amoureuse des maisons, et des souvenirs qu'elles renferment, de leur impact émotionnel.
Ce n'est pas tout à fait ce que l'on va ressentir en tant que lecteur dans ce récit, mais l'importance de l'appartement est capitale pour l'histoire qui va nous être racontée. 
C'est un sujet difficile que celui de la collaboration, pour nous français. Il y a toujours des histoires un peu louches dans les familles, même élargies, des choses qui ont été acceptées passivement, et je pense que les gens de ma génération entendent beaucoup parler des résistants, mais assez peu des collabos. Et vu les propos publics tenus récemment par certaines personnes.... Un petit travail de mémoire me semble assez salvateur.
Sauras-tu retrouver à que je fais subtilement allusion ?
C'est forcément un récit plein d'émotions, puisqu'on va quand même parler de déportation et de ce qui est probablement une des périodes les plus sombres de l'Histoire. Mais au lieu de tomber dans le pathos facile, l'autrice en profite pour nous parler de beaucoup de thèmes importants qui accentuent encore tout ça. On va donc allègrement voguer entre déni, culpabilité, devoir, deuil, oubli. Et la mémoire, évidemment. La mémoire qui est plus importante que tout.
Mon petit bémol est très personnel et subjectif. Je comprends tout à fait l'intérêt des deux voix, ce qu'elles apportent au récit, le recul que Julia Jarmond, la journaliste, nous permet de prendre. Reculer pour mieux sauter, tout ça.
Mais les premiers chapitres la concernant, en particulier dans sa vie personnelle et ses problèmes de couple n'ont pas su m'emporter. Son enquête au sujet de ce qui a bien pu se produire, et son désir de retrouver Sarah m'ont semblé plus intéressants que sa vie privée. Cela dit, son obsession pour la fillette frôlait parfois le maladif, et il me semble assez évident qu'il s'agissait pour elle d'une façon de ne pas faire face à ses propres problèmes.
J'ai aimé ce livre, effectivement très émouvant, et je pense d'ailleurs qu'il peut ne pas être évident à lire. Mais je m'attendais à un tel coup de coeur, à un tel chamboulement, que j'ai mis la barre trop haut avant même de l'avoir entamé.

  • Les thèmes abordés de façon très juste
  • Le côté enquête
  • Les chapitres concernant directement Sarah

  • Les chapitres concernant Julia

16 commentaires:

  1. Comme toi j'en attendais surement trop mais j'ai quand même été plutôt émue, surtout par la scène du placard qui m'a mis très mal

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, moi aussi... J'avoue que même si on le savait, hein, c'est décrit tellement justement que j'avais vraiment la gorge nouée !

      Supprimer
  2. Ce n'est pas trop mon style de lecture mais je suis contente qu'il t'ai plu ! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il est pourtant à glisser entre toutes les mains :)

      Supprimer
  3. J'en ai entendu beaucoup parler mais j'avoue que je n'ai pas lu. A voir !

    RépondreSupprimer
  4. Jamais lu le livre, mais j'ai vu le film qui n'est pas mal, sans non plus révolutionner. Un peu trop de pathos pour moi peut-être... :s

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah, tiens, je n'ai jamais vu le film, moi. Il n'y a pas vraiment de pathos dans le livre, à part peut-être sur un moment, mais comme c'est un évènement clé du bouquin...

      Supprimer
  5. C'est un des rares romans sur la Seconde GM qui ne tombe pas dans les clichés ni dans le pathos à l'exces.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai que c'est difficile. Mais j'ai ai lu d'autres, tu peux poursuivre ta quête :)

      Supprimer
  6. J'ai jamais eu le courage de m'y lancer dans celui-là, pas parce que j'ai peur d'être émue mais parce que j'en ai tellement entendu de bien que je suis presque convaincue qu'il ne va pas me plaire (#mettre ici le gif de la reine Guenièvre)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ahah, on devrait fonder le club de blasé(e)s ! Si t'es blasé avant même d'avoir ouvert un bouquin, rejoins-nous !

      Supprimer
  7. Un jour, je découvrirai quand même ce roman qui me fait de l'oeil depuis trèèèèès longtemps!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je comprends, j'ai mis du temps à le lire aussi.

      Supprimer
  8. J'ai ce livre dans ma PAL et j'ai bien envie de voir ce que ça va donner :)

    RépondreSupprimer
  9. Dommage que tu n'aies pas eu le coup de coeur :-/
    J'avais été véritablement bouleversé par les passages avec Sarah, personnellement ! Et Julia m'a également beaucoup plu :) Un GROS coup de coeur pour moi ❤️

    RépondreSupprimer

Laissez une petite trace de votre passage :)