samedi 17 juin 2017

Chronique : Gardiens des Cités Perdues

Gardiens des Cités Perdues, tome 1 de Shannon Messenger

Lumen, 2014, 510 p.

traduit par Mathilde Bouhon

Fantasy, Jeunesse

Depuis des années, Sophie sait qu’elle n’est pas comme tout le monde. Elle se sent à part à l’école, où elle n’a pas besoin d’écouter les cours pour comprendre. La raison ? Elle est dotée d’une mémoire photographique… Mais ce n’est pas tout : ce qu’elle n’a jamais révélé à personne, c’est qu’elle entend penser les autres comme s’ils lui parlaient à voix haute. Un casque vissé sur la tête pour empêcher ce bruit de fond permanent de la rendre folle, elle se promène un matin avec sa classe au musée d’Histoire naturelle quand un étrange garçon l’aborde. Dès cet instant, la vie qu’elle connaissait est terminée : elle n’est pas humaine et doit abandonner son existence entière pour rejoindre un autre univers, qu’elle a quitté douze ans plus tôt. L’y attendent une pléiade de nouveaux condisciples, amis et ennemis, et une question obsédante : qui est-elle ? Pourquoi l’a-t-on cachée dans le monde des humains ? Pourquoi n’a-t-elle que des souvenirs partiels de son passé ? Un premier roman baigné de magie, dont la fantaisie et le sens du suspense font des miracles, et où éclate le talent indéniable de Shannon Messenger. Un nom à retenir !

Ce n'est pas compliqué, j'entends parler de cette série depuis des lustres. Autant dire que j'avais des attentes plus grandes que moi (ce qui n'est pas difficile, mais tout de même, puis c'est pas le sujet) surtout que certains comparaient le machin à un Harry Potter.
Spoiler (non) : mes attentes ont été exaucées (pas sûre que cette phrase ait un sens réel, peu importe) (vous, moi, et mon français aléatoire, on se comprend).
On va commencer par le seul bémol que j'ai trouvé à ce récit, histoire que pouvoir fangirler tranquillement ensuite : le personnage principal a 12 ans et ne réagit jamais en tant que tel. Ok, la gosse est surdouée (on dit plus ça en vrai, on dit précoce), et ok, en vrai, c'est une elfe, mais quand même. Surtout que vue la longévité des elfes, on pourrait se dire qu'ils mettent plus longtemps à acquérir de la maturité justement. On a bien une scène avec un doudou, mais alors déjà, à 12 ans, le doudou c'est normalement beaucoup moins important, mais du coup, ça crée un décalage qui saute encore plus aux yeux. En mode coucou, je me comporte toujours comme une ado, voire une adulte, mais de temps en temps j'ai 6 ans. Ah, mais en fait, je ne suis ni une ado/adulte, ni une petite enfant. Bref, ça m'a un peu dérangée, alors dans ma tête j'ai décidé qu'elle avait au moins 15-16 ans. Et après ça, tout s'est passé comme sur des roulettes.
cet homme est VRAIMENT drôle
Malgré ce point, Sophie est choupi. On sent vraiment son attachement à sa famille, l'importance de ses parents pour elle, mais surtout l'importance d'un cadre familial tout court dans sa construction. Et c'est assez rare en littérature jeunesse / YA pour être souligné !
Sophie a à peine le temps de s'adapter aux nouvelles choses qui débarquent dans sa vie, de les intégrer, qu'elle est arrachée à ce qu'elle croyait être vrai. 
Cela se produit à plusieurs reprises, mais loin de devenir un schéma redondant et lassant, les émotions sont au rendez-vous. Il faut dire que de séparations et ruptures en révélations bouleversantes, Sophie est plutôt malmenée (ou du moins, pas épargnée) pour son arrivée dans ce monde magique.
Parlons-en de ce monde, d'ailleurs. Jusque là, il me semble plutôt bien construit. Évidemment, on y trouve beaucoup de blancs, mais je n'ai pas le moindre doute sur le fait que l'autrice va les remplir de façon astucieuse et réfléchie. Les aperçus historiques que nous avons, les pouvoirs, les créatures, la politique, tout semble parfaitement s'imbriquer et j'espère vraiment que le tout va gagner en complexité, tout en conservant sa cohérence. Parce qu'honnêtement, pour le moment, je suis conquise par l'imagination de Shannon Messenger.
De l'action, des personnages intrigants quand ils ne sont pas carrément attachants, des choix difficiles, des secrets  à dévoiler : tout est présent pour que l'on ait envie de se ruer sur la suite, genre là, maintenant, tout de suite. 
Je dirais même mieux. Il y a tout, au moins les prémisses, pour que Gardiens des Cités Perdues rentre dans le top de mes séries chouchoutes.
Parce qu'en plus, c'est plutôt bien écrit : les pages se tournent toutes seules, le style est simple, concis, efficace, et, petit atout charme, il n'est pas dépourvu d'humour. L'autrice nous tient en haleine au cours de ce tome et nous immerge avec une facilité déconcertante dans ses Cités perdues. Et puis, si énormément de questions subsistent en fin de tome, on ne tombe pas non plus dans la facilité du cliffhanger ce que je j'ai beaucoup apprécié.
  • Le monde construit
  • Héroïne attachante
  • Le style

  • Décalage âge réel / réactions de Sophie

15 commentaires:

  1. J'ai entendu beaucoup de bien de cette saga mais je ne sais pas pourquoi, elle ne me tente pas plus que ça :/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ca arrive qu'on ait des "répulsions" sans trop savoir pourquoi :) Ca viendra peut-être plus tard !

      Supprimer
  2. je suis curieuse de cette série aussi comme toi j'en entends beaucoup de bien

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je pense que ça pourrait te plaire, vu ce que tu aimes !

      Supprimer
  3. Je vois cette couverture depuis un petit bout de temps et alors que j'aime bien ce que fait Lumen, je me suis jamais laissée tenter. Le côté très jeune me fait un peu peur je crois, pourtant en lisant ton avis y a comme qui dirait un petit clic déclenché. Je le note vite vite, bien curieuse de savoir ce que ça donne au final !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Au final, ça ne sonne pas plus jeunesse qu'un premier Harry Potter, je pense. Très franchement, ce n'est clairement pas ce qui m'a dérangée dans ce bouquin (contrairement par exemple au Pays des Contes, que j'avais trouvé trop léger).

      Supprimer
  4. Décidément, il faut vraiment vraiment vraiment que je commence cette saga ! Elle me fait de l'oeil depuis un moment.

    RépondreSupprimer
  5. Contente que tu ais apprécié ! Certaines tomes sont moins bien mais la série reste vraiment chouette dans son ensemble. D'ailleurs, il me semble que j'ai encore un tome 5 à lire moi :)

    RépondreSupprimer
  6. Si je n'étais pas déjà convaincue et conquise par la qualité de cette série jeunesse j'aurai achevé ta critique en me ruant en librairie/bibliothèque xD

    RépondreSupprimer
  7. Je ne m'étais jamais trop attardée sur le contenu de cette saga en me disant : encore une dystopie de plus, ras la casquette, je passe mon tour!
    Bon, visiblement, j'ai eu tort !

    Pourquoi pas du coup!

    PS : si ma chienne n'avais pas déchiqueté feu mon doudou, peut-être qu'à 12 ans je l'aurais encore eu avec moi la nuit.....!

    (j'avais 10 ans et demi.)

    RépondreSupprimer
  8. Encore un livre dans ma Wishlist que j'ai peur de lire parce que tout le monde l'a tellement aimé que j'ai peur xD

    RépondreSupprimer
  9. Coup de cœur pour cette saga pour le moment même si je n'ai lu que les deux premiers tomes (le troisième étant introuvable vers chez moi...)
    Je suis contente de voir que tu as aimé :)

    RépondreSupprimer
  10. Je n'ai pas encore commencé cette saga alors que cela fait des mois que je veux la lire ... et que le premier tome est dans ma PAL ^^
    Il faut que je me lance et je compte bien avant la fin de l'année ;)

    RépondreSupprimer

Laissez une petite trace de votre passage :)