dimanche 4 juin 2017

Lazy Sunday #63 avec Les derniers jours de Rabbit Hayes

Je ne sais pas vous, mais moi, le dimanche, j'ai souvent un peu la flemme d'écrire une jolie chronique. Ou même une moche
Lazy Sunday (j'ai hésité avec "Dimanche de feignasse", mais ça faisait moins cosy et plus loque humaine, donc je me suis rabattue sur la version anglophone du machin) sert à vous présenter rapidement ma lecture en cours (ou celle que je viens de finir), et à vous teaser en vous mettant quelques phrases tirées d'une page au hasard.

  

Les derniers jours de Rabbit Hayes d'Anna McPartlin
France Loisirs, 2016, 464 p.
traduit par Valérie Le Plouhinec
Contemporaine, Drame














J'en avais tellement entendu parler en bien que je n'ai pas pu résister au plaisir de le lire. Je savais que j'allais être émue aux larmes (bon, en vrai, j'ai pleuré comme une madeleine, à ce stade, c'était plus de l'émotion, mais une gifle violente). Bref, j'étais persuadée que j'allais aimer, et je ne me suis pas trompée.

De Mia "Rabbit" Hayes, jeune femme en stade terminal d'un cancer. Elle se retrouve en maison de repos, pour la fin. Elle va donc dire au revoir à sa famille, à ses amis, tout en réexplorant son passé, en particulier son grand amour d'adolescence.

Elle n’était pas en colère, ni même si frustrée que ça. Elle n’éprouvait ni peur ni appréhension. Elle n’était pas amère ni rancunière. Elle était simplement triste de devoir quitter les gens qu’elle aimait le plus au monde, surtout sa fille. Elle s’était longtemps battue, mais elle savait bien qu’elle ne pouvait pas continuer. C’était dur de devoir dire adieu à la vie, avec ses hauts et ses bas, et à tout ce qui la rendait belle.

6 commentaires:

  1. Mouhahaha Dimanche de feignasse c'est pas mal aussi je trouve^^
    J'ai toujours peur de lire ce genre de livre parce que je sais que je vais pleurer toutes les larmes de mon corps, genre je sais que je vais aimer mais en même temps je vais "subir" très fort ma lecture, du coup il me faut une préparation psychologique et tout et j'ose pas sauter le pas^^
    Mais promis j'essaierai un jour ! =)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L'avantage, c'est qu'il fourmille de flash-backs (parfois assez tristes) et que plein de situations et dialogues sont remplis d'humour. Ca apporte beaucoup de légèreté, au final (bon, et ça rend le tout d'autant plus émouvant).

      Supprimer
  2. Un livre magnifique, vraiment bouleversant !

    RépondreSupprimer

Laissez une petite trace de votre passage :)