mercredi 5 juillet 2017

Tag : Questionnaire Prou(s)t

Oui, ben j'aime bien les tags, mais j'oublie toujours d'en faire, ou alors j'ai la flemme, ou alors j'ai 75 chroniques de retard, ou alors tout en même temps. Du coup, heureusement (non) que les copinautes me taguent, même si je me demande encore ce que la dame au brocoli elle voulait dire quand elle a précisé "pour l'ensemble de son oeuvre" en parlant de ma personne.

Ton principal trait de caractère
J'aurais bien voulu dire un truc cool. Genre courageuse, ou loyale, un truc d'héroïne de romans. Mais malheureusement, je dois bien avouer que s'il y a un truc que je maîtrise, c'est la procrastination. L'avantage, c'est que si je meurs demain, je me serais pas embêtée à faire les repas en avance pour toute la semaine.

La qualité que je désire chez un homme
L'humour. Non, parce qu'un jour, l'homme aura 50 ans, moins de cheveux, et un ventre à bière. S'il est encore capable de me faire marrer, ben y a des chances que je m'attarde pas sur ces défauts physiques. Puis, je ne sais pas si c'est dans ma tête, mais les gens qui se marrent, ils ont des rides plus jolies que ceux qui tirent la tronche (ou abusent du botox, mais c'est une autre histoire).

La qualité que je préfère chez une femme
Euh, ben en fait, l'humour, c'est une qualité pour l'être humain en général. La femme faisant partie du lot, tout pareil.



Ce que je préfère chez mes amis
Le fait d'aimer se créer de nouveaux souvenirs, et pas de ressasser les anciens. Oui, ahah, c'était rigolo avant, mais ça peut continuer à l'être maintenant aussi. En fait, ça m'énerve les adultes qui pensent que jamais ils ne vivront plus rien d'aussi fun que leur adolescence.
Mon principal défaut
Bon, je vais pas remettre la procrastination, du coup. Je dirais que je suis un poil têtue. Mais juste ce qu'il faut. J'ai parfois tendance à me mettre un truc dans la tête, devenir monomaniaque jusqu'à ce qu'il y ait résolution.


Oui, y a ça aussi, ça va, c'est bon.
Mon occupation préférée
Je n'en ai pas vraiment. J'aime lire, énormément, c'est d'ailleurs la raison de ma présence aussi, mais j'aime aussi regarder des séries, jouer (à des jeux de société), boire l'apéro, me promener et évidemment m'émerveiller devant le moindre caca de ma progéniture.

Mon rêve de bonheur
J'aimerais sincèrement ne pas avoir besoin de travailler à plein temps jusqu'à 70 ans. Je suis à mi-temps, et je suis beaucoup plus épanouie dans ma vie depuis que c'est le cas. Pourtant j'adore mon boulot, hein. Juste, je me sens mieux à ne pas travailler tous les jours. Du coup, je suis aussi beaucoup plus motivée quand j'y suis.

Mon plus grand malheur 
Jusqu'à il n'y a pas si longtemps, j'avoue que j'angoissais à mort sur la perte de mon cher et tendre. Mais maintenant, je ne pense pas que ce serait la pire chose ever de la Terre (même si ce serait naze, mais ce serait surtout lui le naze). Non, maintenant j'angoisse au sujet de ma descendance. Faut dire qu'elle est tellement bourrine que je pense qu'on aura droit à quelques fractures et autres cicatrices avant qu'elle entre à l'école.

Ce que je voudrais être
Zooey Deschanel dans New Girl, parce qu'elle est trop jolie et fun et qu'elle a des robes magnifiques (je suis superficielle, mais bon, elle a vraiment des robes magnifiques).
Non, parce que sinon, en vrai, j'aime plutôt bien ma vie. Du coup, j'ai moyen bof envie d'être quelqu'un d'autre. Par contre, je veux bien qu'on rajoute quelques zéros à la fin sur mon compte en banque.

Le pays où je désirerais vivre
L’Écosse. Mais une version alternative où il ferait 3-4 degrés de plus, quand même. Pour que je puisse mettre les jolies robes du dessus, donc. Mais sans déconner, j'aurais vraiment aimé. C'est beau, les gens sont charmants, il y a de la bière, des vaches qui ont le poil longs, l'accent écossais est adorable, et quand on arrive en France après quelques jours là-bas, on a aussitôt envie de repartir tellement nos gares et aéroport sont dégueulasses et les gens pas polis. Je comprends qu'on ait une réputation pourrie à l'étranger.
La couleur que je préfère
Le vert, parce qu'en plus, ça va bien avec ma rousseur. Voilà.

La fleur que j’aime
Je me contretamponne des fleurs avec une pelle à gâteaux. Sérieusement, c'est joli et tout, mais je n'en ai aucune idée.

L’oiseau que je préfère
Bon, alors je flippe à mort des oiseaux. Déjà le bec, ça pique, en plus j'ai vu Les Oiseaux quand j'étais petite + je me suis fait attaquer par des poules quand j'étais encore plus petite en vacances chez mon grand-père + quand j'étais ado, y a des couillons de goélands qui me réveillaient pendant les vacances + encore plus récemment, c'est-à-dire y a moins de 6 mois, il arrivait que des abrutis de gabians fassent caca sur mon linge et que des débiles de pigeons essaient de nidifier sur mon balcon. J'avais peur. J'aime pas les oiseaux.

Mes auteurs favoris en prose
J'ai relu Virginie Despentes récemment, et j'aime toujours beaucoup beaucoup. C'est trash et féministe. Un peu dans le même style, Lucia Etxebarria. Mais sinon, cœur avec les mains pour toujours pour Albert Cohen et Gabriel Garcia Marquez. Vous noterez qu'il n'y a pas d'auteur de fantasy dans le lot, mais c'est parce que je m'arrête souvent à une seule saga d'un auteur, et du coup, je ne sais pas trop ce qu'ils valent sur le reste.

Mes poètes préférés
Bah, je ne suis pas très fan de poésie. J'ai eu une période au lycée où je me la jouais poète-romantique-incomprise et où j'idolâtrais Baudelaire et Rimbaud (surtout Rimbaud, "on n'est pas sérieux quand on a 17 ans", tout ça), mais je ne me souviens plus de grand-chose, et je pense que je cherchais plus à me trouver un style.

Mes héros favoris dans la fiction 
Ned Stark, tellement loyal et droit dans ses bottes qu'il en meurt (ça va, on peut spoiler la saison 1 / le premier tome de GoT, y a prescription !). Je pense qu'on peut également causer de Rogue, tellement ambigu et louvoyant qu'on l'a pris pour un méchant pur jus pendant hyper longtemps, mais c'est tellement plus que ça. Comme ma potesse Pumpkins, Doctor Who est évidemment dans mon top (version Matt Smith pour ma part, mais cœur avec les doigts pour David Tennant).
Chanler est également un de mes héros, parce que l'humour, les gens !
Bon, et si on passe du côté obscur, j'avoue être fascinée par Walter White, Francis Underwood ou encore le Joker (version Heath Ledger, évidemment).

Mes héroïnes favorites dans la fiction
Je vais carrément répondre comme ma nominatrice sur ce coup, mais en premier lieu, c'est Buffy. Grosse allégorie de la vie (et de l'adolescence au début) dans cette série, et j'ai grandi avec, donc forcément, grosse grosse identification.
Je peux aussi y mettre Lisbeth Salander, parce que niveau badasserie, elle se pose là. Et évidemment, je suis obligée de mentionner Lyra Belacqua. Et Elizabeth Bennett.

Mes compositeurs préférés
Bon, alors là, c'est raide, parce que les années passant, je préfère toujours écouter du gros rock qui tache plutôt que de la musique apaisante. Du coup, je vais causer Mark Lanegan, Bob Dylan, Neil Young, ou encore Lennon / McCartney. Je pourrais parler de Cobain, mais après je fangirlise.

Mes peintres favoris 
Monet, parce que c'est joli. Van Gogh, aussi. Mais je dois bien avouer que la peinture n'es tpas un art qui me touche beaucoup.

Mes héros dans la vie réelle
Dans la vie réelle, ça sous-entend "contemporain", ou pas ? Non, parce que franchement, je n'ai pas de héros encore vivants. Pour moi, le héros, ça reste un truc assez fictionnel. Dans la vraie vie, j'imagine que les héros s'avèrent souvent assez décevant. On va mettre un point pour Mandela, et un autre pour Martin Luther King.

Mes héroïnes dans l’histoire
Puisque c'est d'actualité, on va causer de Simone Veil. Parce que sa vie est dingue et qu'on lui doit beaucoup en tant que nanas. Merci pour le droit à l'avortement, merci pour avoiré té capable de se tenir debout devant des hommes et parler de ce genre de sujets, merci pour le féminisme actuel.
On va remonter le temps et apprécier Olympe de Gouges (encore méconnue, mais ce site devrait aider à lui rendre justice parce qu'elle était sacrément moderne pour l'époque) (et même encore pour aujourd'hui, et également Louise Michel, parce que sacrément badass les nanas !

Mes noms favoris
On va partir sur la définition de nom commun, sinon, on ne s'en sort plus. Du coup, moi j'aime bien les vieux jurons. Mais c'est pas vraiment des noms. Alors je reformule en "mot", parce que si on se lance dans la grammaire ça devient compliqué. Bref, rien de mieux qu'un "saperlipopette", "palsembleu", "diantre" mais j'avoue avoir un gros faible pour "orchidoclaste". Rapport que ça veut dire casse-c... Oui, bon, on va rester (presque) poli ici, hein, vous avez compris. Faut trouver des dérivatifs aux injures quand on est en contact avec des enfants à longueur de temps.

Ce que je déteste par-dessus tout Ca fait un peu doublon avec la question suivante, du coup, je vais être premier degré : cher lecteur, je déteste vraiment très fort les salsifis. Rien que le nom est moche, sans déconner.

Caractères que je méprise le plus
Les gens qui se croient drôles quand ils ne sont que méprisants. Ceux qui enfoncent les gens, de préférence en public, et qui véhiculent des valeurs un peu merdiques sous couvert d'humour. Et qui ont le culot de dire qu'on manque d'ouverture d'esprit quand on leur fait remarquer. Ah, pardon, j'avais dit que je serais polie. Raté.

Le fait militaire que j’admire le plus
Je sèche un peu, là. D'un point de vue feinte + organisation, le débarquement en 44 est quand même assez couillu dans le genre. Mais je n'ai pas les connaissances nécessaires pour vraiment répondre à cette question.

La réforme que j’admire le plus
Toutes celles qui promeuvent des avancées sociales. On va commencer par la base, avec les congé payés du Front Populaire en 1936. Sans déconner, mes arrière-grand-parents n'avaient pas de vacances. Ca me semble dingue !

Le don de la nature que je voudrais avoir
J'aimerais bien ne pas chanter comme une casserole. Ou avoir un quelconque sens du rythme. Même pas être une diva ou une musicienne de génie, mais avoir un vague talent. Qu'on n'ait pas envie de se boucher les oreilles en m'entendant, quoi.

Comment j’aimerais mourir
Avec toute ma tête. J'ai vécu beaucoup de démences séniles ou Alzheimer, ou délires à cause des anti-douleurs avec mon entourage, et je ne voudrais pas partir comme ça, vraiment pas.

État présent de mon esprit 
Je me dis que ce questionnaire est vraiment vraiment long. Et je suis fatiguée, là. En plus, j'attends que le reste d'enchilladas que j'ai mangé ce soir refroidisse pour les mettre au frigo, et c'est encore bouillant, alors je suis un brin contrariée !

Fautes qui m’inspirent le plus d’indulgence
Celles qui sont reconnues en tant que telles. Tout le monde peut dire ou faire une connerie,mais le reconnaître, c'est une autre affaire, et je suis rarement rancunière quand la personne est capable de se rendre compte qu'elle a blessé / été maladroite.

Ma devise
Une bonne sieste et au lit ! Mouahahah. (en vrai cette phrase à un contexte, et vous vous doutez que j'étais fatiguée en la prononçant).
Sinon, je me rappelle que chez mes grands-parents, il y avait accroché quelque part une petite affiche avec écrit "prends le temps de vivre, car le temps te prendra", je l'ai toujours trouvée chouette. Une sorte de Carpe Diem un peu plus élaboré. Mais je n'ai pas de devise personnelle à proprement parler.

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Bon, effectivement ce tag était long. J'y ai passé une grosse journée. Du coup, comme en plus mes blogs chouchous du moment l'ont a priori déjà fait, je ne nomine personne, mais libre à vous de le reprendre et de vous arracher les cheveux dessus !

9 commentaires:

  1. Dès que je vois le mot procrastination, je peux pas m'empêcher de renvoyer à cet article fabuleux : https://waitbutwhy.com/2013/10/why-procrastinators-procrastinate.html. (Parait que c'est les plus grands génies qui procrastinent, t'façon ! Parce que les idées ont le temps de mûrir)
    Zooey Deschanel, je dis oui oui oui ! Elle a la classe cette nana, y a pas à dire.
    Pareil pour l'Ecosse, même si je suis encore plus emballée par l'Irlande :)
    Et gros oui pour les héros et héroïnes de fiction, j'aurais pas dit mieux !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh, merci pour le lien, super intéressant ! Je pense que je vais laisser à le refiler régulièrement aussi. Je suis très clairement une vraie procrastinatrice... D'ailleurs son exemple pour le mémoire m'a vraiment parlé, j'ai écrit le mien en une semaine, ahah.

      Supprimer
  2. Haaa boudiou heureusement que je lis ton article, je me suis rendue compte que j'avais carrément scratchée deux questions dans le mien ! ^^'
    Je pense qu'il risque d'y avoir doublon dans nos héroïnes de fiction préférées mais promis j'ai pas copié.
    C'est marrant il y a des questions que je n'ai pas interprété comme toi céfou.
    Sinon je comprends le non kiff des oiseaux, un truc qui vole et qui peut te chier dessus à chaque instant, c'est comme une petite bombe à retardement.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci, je suis vraiment contente que quelqu'un comprenne mon non-amour des oiseaux. Même les petits mignons n'arrivent pas à m'attendrir, ahah !
      Ah, je suis curieuse de voir ton questionnaire aussi, du coup !

      Supprimer
  3. Je valide quasiment TOUT. La procrastination, c'est l'histoire de ma vie. Surtout chez moi, parce que pr le taf, je me soigne mais sinon, je vois pas l’intérêt de faire des trucs qu'on a pas envie de faire LÀ TOUT DE SUITE (même si, certes, on finit tjr par les faire en catastrophe...).
    Et MERCI pour les oiseaux, c'est tout à fait ça. Moi, c'était des oies qui m'ont poursuivi, gros trauma.
    Et Buffy boudieu ♥ Et je te laisse Matt Smith tant que tu touches pas à Tennant, donc ça va, on va s'entendre ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'aimais bien Tennant en Docteur (j'adore tout ce qu'il a fait d'autre, d'ailleurs) (Broadchurch 💜 et La mari de la ministre 💜💜), mais sa première saison était un peu menée en terme de scénario, je trouve... Cela dit, les deux épisodes préférés sont sûrement avec lui (la bibliothèque, ouf !)
      Non, mais en plus, les oies, c'est plutôt méchant comme volatiles... brrrr, frissons rien que d'y penser !

      Supprimer
  4. C'est vrai qu'il est long ce tag mais c'est sympa d'en apprendre plus sur toi :)
    C'est vrai que l'humour c'est LA base parce que les gens qui prennent tout au premier degré, ce n'est vraiment pas drôle.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Puis j'ai toujours trouvé que l'humour était signe d'intelligence. Si tu as un peu de second degré et d'auto-dérision, en général, tu es un peu ouvert d'esprit.

      Supprimer
  5. Tu m'as trop fait rire pour les fleurs car j'aurais pu écrire exactement ça ! J'adore ce tag, pour sûr, je vais le faire !! ;)
    Tiens c'est drôle aussi, une citation que j'aime bien vient aussi d'un truc qui était accroché chez mes grands-parents "profitez de la vie, il est plus tard que vous ne pensez" !

    RépondreSupprimer

Laissez une petite trace de votre passage :)