jeudi 13 juillet 2017

Throwback Thursday Livresque #32 Douce France

BettieRose a lancé il y a quelques mois ce nouveau RDV pour parler d'une lecture que le thème nous évoque. Vous pouvez retrouver les liens sur son blog !

 
Des auteurs français, et de livres qui se passent en France, j'en lis, et j'en ai, à la pelle. Autant dire que le plus compliqué pour moi cette semaine, ça n'a pas été de trouver un livre qui rentrerait dans les critères, mais plutôt d'en choisir un. Et puisque l'item, c'était "DOUCE France", j'ai décidé de partir un peu à l'opposé.
Et BIM, je t'envoie du thriller au nom équivoque, Bleu Blanc Sang  de Bertrand Puard. Si je n'ai pas été renversée à la lecture de ce premier tome (dont on a pas mal parlé à sa sortie, puisque la trilogie complète est parue en même temps), j'ai quand même passé un moment plutôt sympa. 
Âmes sensibles qui craignez le thriller, vous pouvez y aller : du genre, on retrouve un certain suspense, de l'action parfois violente mais pas de glauque et très peu d'hémoglobine (malgré le titre). Pas d'ambiance réellement malsaine non plus, même s'il y a évidemment quelques actes répréhensibles (sic !) dans ce roman. Je vous le dis tout net, c'était presque un peu trop soft pour mon esprit dégénéré.
La plume est claire et concise, sans effets de style superflus, ou descriptions inutiles. On pourra lui reprocher de donner peu de détails, mais une chose est sûre : l'auteur démêle les fils de son intrigue sans perdre son lecteur et c'est assez rare dans les récits mêlant intrigues politiques, familiales et personnelles.
 Malheureusement, cela se fait un peu au détriment des protagonistes qui sont pour le moment assez peu fouillés.
Il y a une multitude de points de vue, et c'est un peu comme dans Game of Thrones : on se demande ce qui relie tous ces personnages, leurs motivations et quand ils vont se rencontrer.
Donc, forcément, en les développant davantage, notamment sur le plan psychologique, le roman aurait probablement fait le double de pages et aurait très probablement perdu en clarté. Comme on dit, on ne peut pas avoir le beurre, l'argent du beurre et le sourire de la crémière

9 commentaires:

  1. j'avoue que je ne connaissais pas du tout

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est plutôt sympa, même s'il manquait un truc pour moi.

      Supprimer
  2. Je serai assez intriguée de découvrir cet ouvrage :

    RépondreSupprimer
  3. Tu dis le sourire toi ? =D
    Ca a l'air un thriller plutôt sympa, en plus j'aime bien les romans à point de vue multiples ! =)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Huhu, fait d'autre attention à son vocabulaire quand on bosse avec des enfants. Sauf en voiture. Là, ils savent qu'ils doivent se boucher les oreilles et chanter très fort pendant que j'insulte la terre entière 😂

      Supprimer
  4. J'avoue que je ne suis pas particulièrement tentée par cette saga...

    RépondreSupprimer
  5. C'est un premier tome qui a l'air pas mal et, en même temps, je me dis qu'il y a beaucoup mieux dans le genre. Si l'occasion se présente, pourquoi pas ? Mais je n'en fais pas une priorité.

    RépondreSupprimer
  6. Si j'avais participé à ce RDV, j'aurais parlé de la saga Les lumières de Paris de Gwenaële BARUSSAUD ♥

    RépondreSupprimer

Laissez une petite trace de votre passage :)