jeudi 30 novembre 2017

Throwback Thursday Livresque #47

BettieRose a lancé il y a quelques mois ce nouveau RDV pour parler d'une lecture que le thème nous évoque. Vous pouvez retrouver les liens sur son blog !

 
J'avais à peine lu le thème de cette semaine que je savais que quoi j'allais parler. Alors vous pourriez me dire, et à juste titre : "oui, mais tu aimes les pavés, donc forcément, en livre court, tu n'as pas l'embarras du choix". Et ce serait vrai, sauf que ! 
Sauf que ce livre a été un coup de cœur incommensurable la première fois que je l'ai lu, et que c'est la même à chaque fois que je le relis. Il fait clairement partie des livres que j'emporterais sur une île déserte malgré sa petite taille.

Ce livre, c'est Le vieux qui lisait des romans d'amour de Luis Sepulduva. Ce roman, c'est à la fois une intrigue aux personnages attachants, un texte bourré d'humour, une ode emplie de poésie et un message de fond qui ne laisse pas de marbre, loin de là. 

Ce bouquin, c'est une ode au respect. De son voisin, mais aussi de l'humanité. De l'Amazonie, mais de la nature entière. D'un félin, mais de toute la faune. Ce n'est pas un livre écolo-chiant pour autant, c'est un poème, un chant du cygne, de l'émotion couchée directement sur papier qui appelle à l'amour. C'est beau et dramatique en même temps. 
Il y a aussi de la réflexion derrière tout ça : quelle influence apporte l'homme quand il colonise, mondialise ? Quelles sont les conséquences pour la faune,  la flore, les autres hommes ? Et surtout, cela n'empêche pas les passages où l'écriture devient crue et montre la férocité de l'homme et la beauté parfois cruelle de la nature.   
Bref, quand dans moins de 200 pages, on vous offre de l'émotion à l'état brut, des sourires, des larmes peut-être, de l'écologie, de la réflexion, de la poésie et de l'aventure, il ne faut pas se priver.
 



Il vous reste encore quelques jours pour participer au concours des deux ans du blog et gagnerun de mes coups de cœur de l'année !

3 commentaires:

  1. Ahhhh Sepúlveda (cri enthousiaste, de joie, d'amour envers cet auteur!) !! Que je l'aime! Le vieux qui lisait des romans d'amour est un petit bijou. Court, c'est vrai, mais chaque mot est à sa place.

    RépondreSupprimer
  2. Je n'ai pas découvert cet auteur mais je suis curieuse de le faire.

    RépondreSupprimer
  3. Ouiiii il est tellement trop bien ce liiivre !

    RépondreSupprimer

Laissez une petite trace de votre passage :)